Forum feeds TV par satellite - Satelliweb

Les forums de Satelliweb - Retour sur le site www.satelliweb.com
Nous sommes le Sam 18 Nov 2017, 11:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Ven 09 Nov 2007, 17:51 
Hors ligne
Passionné
Passionné

Messages: 507
Localisation: Mulhouse
DOSSIER SUR LES ANTENNES INTÉRIEURES, COMMENT BIEN LES CHOISIR, EXPLICATIONS DETAILLEES, ANTENNES CONSEILLEES, ANTENNE A NE PAS A PREFERER, VOIRE A EVITER

EXEMPLE D'ASPECT D'ANTENNE RECOMMANDEE:
Image
ou
Image
Élément décisif (dipôle) en aile de papillon en mode de selection polarisation Horizontal

Même type antenne d'intérieur dite active, mais ici illustrée avec la position du biquad pour la sélection de la réception en polarisation verticale (V)
Image

Elles sont d'aspect courant, mais cette autre forme d'antenne passive "yagi " UHF, H, n'est pas à écarter.
Image

Image
Antenne d'intérieur VHF-UHF Yagi passive, gain max dipôle annoncé: 6 dB

L' antenne UHF la moins performante : la tige (1/4 d'onde mono-brin) passive.
Image

NB : antenne qualifiée de peu performante ne signifie nullement qu'elle est mauvaise. Elle peut apporter des résultats satisfaisants pour un usager l'utilisant dans une zone bénéficiant d'un champ suffisant, assez fort..

PREAMBULE :

Note : toutes ces antennes ont aucun usage en TV par satellite ( Fransat, Tntsat, Canalsat, Bis TV etc..)

Il faut d'abord être couvert (zone de service) par un émetteur équipé TNT pour espérer capter la TNT SD et HD, mais disons de suite ce n'est pas par ce qu'on capte bien la télé analogique qu'on va capter la télé numérique, le contraire est aussi vrai. Ensuite, les études et rapports estiment à terme que >35 % de la population pourra être impactée par ce mode de réception économique, puisque une antenne d'intérieur amplifiée est parfois disponible, en promo, à partir de 9.80 Euros.

Si maintenant on préfère s'exprimer en terme de pourcentage de surface du territoire français, on estime que 75 % des sites ( réf retenue dans la planification, réception dans les pièces de vie d'une maison plain-pied, pavillons, et aux rez de chaussée ~ 2.50 m du sol dans immeubles) pourront ne pas recevoir la TNT avec une antenne d'intérieur. Ce chiffre élevé contient déjà 20 % de la surface du territoire qui ne sont pas couverts tout simplement par la TNT (= zone d'ombre ou pas de ré/émetteurs) La réception TNT en sous-sol est encore plus compliquée, souvent impossible, à moins d'être très proche d'un émetteur...

Tout ce qui nous mentionnons s'applique aussi pour tous les frontaliers proches des frontières désirant capter des chaînes étrangères, RTBF, RTL, TSR etc...

Les antennes d'interieur sont souvent qualifiées d'antenne de proximité..

Ce qui compte...

En réception l'élément utile et sensible est la valeur du champ électromagnétique dit aussi radioélectrique ( les 2 termes sont rencontrés...) micro-ambiant, on estime qu'il doit valoir, à l'emplacement du lieu de la réception déterminé, > 40 dBµV/m environ, voire même un peu moins élevé sur des antennes d'intérieur les plus performantes....donc valeurs dBµV/m internes indicatives pouvant être nuancées qu'il ne faut pas amalgamer avec valeurs normalisées de champs R-E retenues en terrain et zone dégagés ( émetteur à vue). Là la valeur de travail proposée, dans la rue, est de 80 dBµV/m.

Précisons qu'il est toujours très délicat de s'exprimer en donnée pratique, càd en km, mais à 40 km il est tout à fait possible de bénéficier encore du champ précité, surtout sur les plus puissants des émetteurs et bien dégagés...

( voir http://www.zonehd.net/forum/viewtopic.php?id=1378 ) Même principe si réception encore analogique, ex C+ en VHF.

Les signaux TV terrestres numériques et analogiques (standard ancien), particulièrement les UHF canaux 21 à 69, affectés à la TNT, se propagent en ligne droite avec capacité de plus ou moins bien épouser (contourner par le haut) le relief et de traverser les obstacles artificiels en fonction du pouvoir d'absorption de ces derniers ( nature , épaisseur et emplacement de l'obstacle dans le trajet) de la fréquence, voire de la polarisation.

En TNT, il existe aussi les échos, mais il y a les échos nobles qui favorisent parfois la réception et les échos néfastes qui eux réduisent ou empêchent la réception. ( Voir sujet intervalle de garde )

Donc une fois que la pointe de l'émetteur TV est à vue depuis l'endroit où l'antenne râteau est installée, le champ radioélectrique reçu est optimum. Lorsque la réception devient aveugle, (émetteur sous l'horizon ou caché par un obstacle artificiel) le champ local devient moins puissant, ce qui nécessite naturellement plus de gain d'antenne pour le compenser. Si toutefois le champ radioélectrique est pas trop faible et encore assez homogène, une antenne d'intérieur peut être encore suffisante.

Pour le savoir il n'y a pas d'autre solution que le test perso sur site... car personne ne peut vous prédire et garantir le résultat, puisque l'environnement et l'agencement particulier (généralement inconnus par un tiers) à souvent une influence déterminante sur le résultat ...

De plus, contrairement à des idées reçues, il est impossible de donner une limite kilométrique maximale entre l'émetteur et le point de réception, parfois cela ne fonctionne plus à 5 km, parfois on atteint même 200 km ( ex Pic du Midi 2880 m, reçu sur les flancs sud du Massif central) mais on peut dire que plus l'émetteur TNT est en altitude, et est puissant ( P.A.R), plus l'antenne d'intérieur peut être envisageable, sous réserve qu'un émetteur plus proche calé sur le même canal (cocanal /iso-fréquence) ne vient pas altérer l'intégrité des signaux utiles de l'émetteur lointain ....

Il est clair, pour un même site, que plus le point de réception est surélevé ou bien dégagé ( ex 3ème étage devant une baie vitrée donnant vers l'émetteur, par rapport à une réception au Rdc bouchée, murs épais et absorbants ), meilleures sont en principe les conditions de réception en hauteur pour la verticale d'un même lieu. Tout le monde aura compris qu'il est délicat de prédire un fonctionnement sans connaitre le contexte ....pourtant combien de fois on voit des forumeurs qui partent à l'aventure....

En définitif c'est parfois au cas par cas ... sachant que la performance particulière (facteur de qualité) de l'antenne d intérieur utilisée aura un certain impact sur le résultat.

NB : certains commerces pratiquent la formule "satisfait ou remboursé ", donc essayez avec une antenne d'intérieur, c'est sans engagement et vous serez au moins sûr du résultat ... !

La technologie ( plasma, LCD ,Tube, .) la marque ou la référence d'un téléviseur n'influe pas sur les conditions de réception des ondes, idem si réception avec un adaptateur TNT. (SD ou HD )

ÉLEMENTS ESSENTIELS ET CRITERES DE CHOIX

Il n'y a pas de différence électronique majeure entre une antenne classique, dit râteau de toit UHF ( 6 à 10 m au-dessus du sol en maison individuelle) et une antenne d'intérieur ( dite parfois d'appartement) de même bande, 470 à 860 Mhz, 40 à 860 Mhz dans la majorité des cas.

Une antenne d'intérieur ( comme extérieure...) est transparente aux modes de diffusion, TV analogique terrestre L.B.G (Pal ou secam) -TAT- et numérique - TNT-, donc les antennes spéciales TNT ça n'existe pas... rappelez-le vous, surtout si un vendeur tente de vous entraîner sur ce terrain...

Ce qui distingue l'antenne extérieure de toit, d'une antenne d'intérieur, c'est principalement le pouvoir d'amplification (passif) du signal, soit le gain isotrope d'antenne "décisif et utile ". Il peut atteindre jusqu'à 19.5 dBi soit 17.4 dBd avec un râteau traditionnel de toit en UHF, vu sa plus vaste surface de récolte, quelle que soit la technologie utilisée, bi-nappe, tri-nappe, panneau, yagi, log-périodique, en fait c'est uniquement le nombre d'éléments qui influe.

Les antennes d'intérieur sont bien entendu bien plus restreintes en matière de surface et de taille et éléments. Il en résulte que ces dernières présentent un gain d'antenne dit intrinsèque forcement plus limité, de l'ordre de 4 à 4.5 dBi grand maximum, pour les plus performantes d'entre-elles, à 2 éléments, dipôle biquad, sorte de "8" pour réflecteur de 23 cm, ou bien aile de papillon, pour réflecteur (arrière) de 29 cm parabolique, voire plat.

Ces antennes procurent une certaine directivité latérale (côtés) avec un début protection entre l'utile, l'avant de l'antenne, vers émetteur, et arrière, 180°, dit dans le jargon , rapport avant /arrière.

Ce type d'antenne, rustique, est générique (made in china) et on la retrouve sous une dizaine de marques ou références différentes et à un prix variable... alors que le produit est identique...en principe < 15 Euros .

En conclusion une antenne d'intérieur employée dans les pièces de vie ( parfois H = 2 à 3 m au-dessus du sol) ne peut pas remplacer une antenne de toiture à fort gain et bien dégagée qui baignerait dans un champ ( et BER) tout juste suffisant.. Pour mémoire on se souvient que la hauteur planifiée pour estimer la limite de réception en TNT est de 10 m au-dessus du sol avec une antenne dégagée sur mât.

CRITERES:

Avant d'acheter une antenne d'appartement passive ( que de la "mécanique", sans amplification) ou active (avec en plus un circuit électronique interne de pré/amplification), il faut savoir qu'elle fournira un gain d'antenne de 10 à 19 dBi ( selon la technologie) plus faible qu'un râteau traditionnel le plus performant , donc il faut impérativement que le champ électromagnétique dans lequel elle va baigner ne soit pas trop faible..., exploitable.

Les critères de choix décisifs et utiles ( l'aspect esthétique n'est pas pris en compte) d'une antenne d'appartement active sont les suivants :

- La figure de bruit de l'amplification. Elle doit au moins être inférieure à 3 dB..
- le niveau de sortie doit au moins approcher les 95 dBµV ( risque de saturation si trop bas )
- le gain d'amplification, si antenne active, doit être réglable, 0 à X dB, par molette
- le dipôle doit être ajustable à la polarisation H ou V ( "M " médian 45 ° ou moyen, permettant alors un compris de réception dégradé H + V dans certaines régions frontalières avec la Suisse et Belgique )
- si brins téléscopiques, ils sont non-déployés car seulement utiles que pour la seule VHF. ( C+)
- la bande captée doit couvrir au moins les canaux de la TNT, du 21 à 69, mais peut exploiter également les canaux VHF 2 à 4 et 5 à 12 ( C+ analogique) et la FM.

Antenne polarisable, ici en M
Image

Antenne d'intérieur biquad non-polarisable, H prédéterminé
Image

On rappelle que le gain d'amplification, 36, 40 , 42 dB...!!, fournit par ces antennes dites actives ou électroniques, c'est du gain artificiel d'amplification ( servant à compenser les pertes, comme un ampli de distribution ...) qui ne doit pas être amalgamer avec le "vrai " et "pur " gain d'antenne, ça n'a absolument rien à voir.

Quant au réglage du gain d'amplification, on commence toujours en mettant la molette sur la position "minimum" puis on tourne progressivement tout en observant le bargraphe "qualité" de l'adaptateur ou téléviseur ( Pre-Viterbi) jusqu'à obtention du meilleur résultat affiché (% ). Le bargraphe " puissance" ou "niveau" est purement indicatif donc ne pas trop en tenir compte en TNT.

Nb : L'utilisation d'un ampli complémentaire sur une antenne intérieur en comportant déjà un est inutile voire déconseillé..( risque de saturation). En revanche, sur une antenne passive, un préampli de 10/12 dB convient bien déjà.

On en profite pour explorer l'espace disponible et utilisable en vérifiant la meilleure position et emplacement dans le local, pièce ou grenier ( antenne devant la fenêtre, à une certaine hauteur, autre situation décalée dans le local etc..) et le meilleur pointage -direction- et en pivotant éventuellement le "8" qui est dirigé vers l'avant = vers l'émetteur. Toutes ces manipulations sont nécessaires quand le champ est variable ou hétérogène, dû au passage des signaux TNT à travers des obstacles plus ou moins absorbants (transparence hertzienne, béton épais armé= atténuation plus forte, vitre classique ou tuiles = faible pertes, et briques = dégradation moyenne ) et à l'utilisation éventuelle des échos nobles, alors qu'en analogie c'est toujours un problème (plusieurs contours d'image +/- décalés) . Malgré les recherches minutieuses d'emplacement favorable dans l'espace alloué, il se peut que 2 ( voire plus) positions différentes complémentaires soient quand même nécessaires, l'une pour un canal et un autre pour un ou des autres canaux...

En résumé lorsque vous changez de multiplex et de paire vous devez modifier l'emplacement ou l'attitude ou le réglage de l'antenne intérieure, passez par une antenne discrète ou de sur/sous toiture.

Laissez rétracter les brins VHF 40/220 Mhz (1 entrée gamme ou 2 selon l'accessoire) télescopiques qui ne sont, pas faits, on le resouligne, pour la TNT uniquement UHF, 470 à 860 Mhz.

Aide à l'ajustage d'antenne d'intérieur et à la détermination de l'emplacement:

Bargraphes et % relatifs via un terminal TNT
Image

Bargraphes relatifs + BER et C/N
Image

Bargraphe et indications pre/post Viterbi sur téléviseur tnt
Image
En antenne d' intérieur le post viterbi (démodulation corrigée finale) n' indique souvent pas "zero", mais du moment que l'image est exploitable ( sans pixellisation) , cela nous paraît l'essentiel..

QUESTION DE TUNER & PURETE

Ce qui est important pour les antennes d'intérieur amplifiées, c'est la capacité du circuit électronique (= préampli) à diminuer le nombre d'erreurs (taux BER) dans le signal TNT, donc en finalité, à améliorer la qualité* ( robustesse) du signal, et ça, seule la performance ( bruit ajouté le faible possible) du premier transistor d'entrée est déterminante, et donc absolument pas le gain d'amplification, toutefois qui "contient " partiellement ce pouvoir d'augmenter la pureté de signal. Des essais ont permis de mettre en valeur une baisse jusqu'à 10% du nombre des erreurs en sortie d'antenne pour les meilleures électroniques, Fb 0.5 dB. Il est bien entendu que la qualité, sensibilité particulière du tuner, influe également un peu sur la réception.

* Moins un signal DVB-T comporte d'erreurs plus il est qualifié de meilleur, en se souvenant qu'il ne faut pas l'amalgamer avec la qualité d'image qui est principalement native. Un écran artefacté, çàd agrémenté de pixellisations, gels, mosaïque, voire tout noir ponctuellement, signifie que le signal numérique est " bourré" d 'erreurs que le terminal n'arrive plus à rattraper, corriger.. c'est le seuil minimum d'exploitation qui a été atteint. On se souvient qu'en TNT il n'y a pas plusieurs niveaux d'aspect d'image, ou image ou écran noir avec une petite zone tampon artefactée, alors que tout le monde sait qu'en analogie la dégradation de la qualité d'image est continue, sans "neige"( bruit) , neige moyenne/signal moyen, neige intense/signal faible, que de la neige/pas de signal...

Voir codification image TV : http://fr.wikipedia.org/wiki/Qualit%C3% ... _terrestre

Si, par exemple, vous n'avez pas de signal ou rien, ou 0 dB, même en rajoutant 42 dB de gain d'amplification vous aurez toujours zéro.., donc en bon français populaire 42 dB c'est du "bidon" ou de l'attrape nigot. Les responsables de la promotion (marketing et pub) prennent-ils les consommateurs pour des imbéciles.. ou alors les commerciaux sont ils totalement incompétents, on peut se poser la question en lisant les mentions techniques retenues, sans vraiment d'intérêt .. en effet où sont les données utiles, comme le gain d'antenne dBi, l'angle d'ouverture, le rapport avant arrière, le niveau de sortie, la linéarité du gain.... ?

Ne vous laissez pas influencer par les mentions accrochantes et mirobolantes vues sur les pubs et autres emballages, ainsi que les propos des vendeurs des grandes surfaces, particulièrement, qui sont bien souvent incompétents, techniquement parlant, bien sûr. La lecture de certains forums généralistes montrent aussi bien que certaines idées reçues ont la vie dure, oubliez..

Pour mieux comprendre les gains, prenons cet exemple intuitif, 1 kg de carottes + 1 Kg de haricots font certes 2 kg de légumes, mais toujours 1 Kg de chaque..

Et bien avec les gains c'est le même principe, les différents gains "passifs" d'antenne dBi, et les dB "actifs, d'électronique " ne se "mélangent pas" en pure réception, comme on l'observe sur certaines mentions publicitaires qui additionnent le gain d'antenne + le gain d'amplification maximal pour obtenir un "gros" chiffre qui va attirer l'attention du consommateur lambda..

Vieux modèles, c'est celles qui fonctionnent souvent le mieux:
Image

LES "NOUVELLES" ANTENNES D'APPARTEMENT

dans le Design Philips SDV 2780
Image Déjà avec quelques éléments, c'est bon signe !!

A ne pas préferer :
Antenne active boucle, gain vrai UHF ~ 0 dBd + gain d'ampli, sans rapport A/R)

Image

ou

Image

ou

antenne TNT Thonsom 40 dB de gain !!!
Image

ou

Antenne partie UHF dite "cadre"
Image

Toutes ces antennes, et des dizaines d'autres de de genre, généralement actives, présentent en général un mauvais rapport performances ( gain/directivite) / prix.

Si les antennes d'intérieur sont encore utilisées en "vieux" mode analogique on s'aperçoit que la densité de "neige" sur l'écran diminue un peu par rapport à une antenne à gain d'antenne identique sans préamplificateur incorporé.

Dans les exemples illustrées , les "xx dB" annoncés ne sont pas dus au gain d'antenne naturel mais au gain d'amplification, quant au gain d'antenne, il doit être très limité vu la taille de l'antenne... disons en théorie 0 dBd mieux 1 ou 2 dBi.


Méfiez-vous de certaines antennes actives "Design " car sachez qu'il n'y a pas de miracle, plus elles sont petites en volume/encombrement, moins elles peuvent apporter des améliorations en matière de gain d'antenne. Toutefois, certaines bénéficient des derniers composants électroniques performants ( technologie dite pseudomorphique) à très faible bruit < 1 dB, pouvant compenser partiellement le manque de gain naturel.. ( le % qualité, par la diminution du nombre des erreurs, augmente sensiblement )

NB : les antennes d'intérieur traditionnelles ( rustiques) en "8" peuvent être parfaitement installées au grenier (sec) suivies d'une descente coaxiale, si prise 220 v pour leur branchement, sachant que d'autres, genre plate 5 V, ( le plus souvent VHF-UHF, mais modèles uniquement UHF) peuvent fonctionner sans contrainte directement via la téléalimentation + 5 V (Courant Continu) à distance, délivrée par l'adaptateur.

NB : la tension + 5V cc semble bien être la nouvelle règle universelle -standard international- en matière d'alimentation électrique d'accessoire. On retrouve cette tension sur les nouvelles antennes compactes intérieures actives qui fonctionnent nominalement sur 5 V cc, tout en acceptant jusqu'à + 24 V cc par bloc alimentation séparé, cas d'une maison avec répartiteur terrestre pour plusieurs TV.

LES TIGES:

Antenne tige 1/4 onde omni dans le plan vertical
Image
Gain 2.5 dBi.



Antenne tige omni téléscopique passive
Image
Ces antennes tige sont pour un emploi dans champ local plutôt fort.


il existe encore des antennes passives ( de la simple tige à l'antenne au fouet*, au yagi court en passant par un trombone ou boucle etc.. ) à gain d'antenne, négatif, nul ou limité, elles trouvent cependant leur utilité à proximité d'un émetteur délivrant un champ puissant, rencontré surtout aux étages supérieurs des habitations et lorsque l'appartement "donne" en direction de l'émetteur TV parfois à vue.

ANTENNE FOUET OU TIGE ( omni gain d'antenne ~ 0 dBd à - 20 dBd + gain d'ampli)
Image

Ces types d'antenne active ou passive, à embase magnétique ou à ventouse, verticalement illutrées sont dédiés à la réception des signaux à polarisation d' ondes verticales, ( courant en Belgique et en Suisse) mais pour les signaux à polarisation courante en France, en H , il faut donc la "coucher ". horizontalement et la diriger de facon que son plan soit perpendiculaire à l'axe des signaux recus.. En H elle perd donc son omnidirectionnalité.

Les antennes tiges ( +/- 12 cm ) livrées avec les clés SD ou HD TNT USB, les cartes PCI DVB-T et les écrans nomades, entrent dans cette catégorie de très faibles performances d'antenne UHF. Ces antennes sont en plus utilisées sur des clés TNT qui sont, elles aussi, et très souvent, les moins performantes au point de vue sensibilite et sélectivité, bien moins qu'un adaptateur TNT classique avec un "vrai " tuner classique..

Antenne tige active opérationnelle en pol "H"
Image

Antenne dipôle active de 20 dB ( d'amplification ...)
Image

Certaines antennes d'intérieur plates ( ou extra-plate !) passives ou actives peuvent parfois aussi être exploitées à l'extérieur sous abri, balcon protégé, mais voir les conditions d'emploi sur la notice. Elles peuvent être mécaniquement inclinées H, V, M, pour s'adapter à la polarisation.

Discrète certes, mais efficacité limitée:
Image

Les antennes d'intérieur avec préampli peuvent dysfonctionner dans certaines zones frontalières, pour la réception des émetteurs TNT étrangers plus faibles et plus loin, où sont implantés des émetteurs analogiques français trop proches et puissants, qui peuvent venir saturer l'ampli, de même qu'un émetteur GSM, trop proche, pour téléphonie, travaillant dans la bande des 900 Mhz, ou une borne privée ou publique Wifi..

Utiliser une antenne d'intérieur amplifiée à proximite d'un puissant émetteur local, peut entraîner la saturation ( dysfonctionnement) du tuner téléviseur ou adapateur quand le niveau dépasse les 70 dBµv.

A vérifier in situ..

En résumé, on peut parfois réceptionner la TNT avec une antenne intérieure, mais ce mode n'est possible qu' à condition que tous les paramètres incidents favorables sont réunis.

Ce que l'on sait, c'est que plus on demeure dans les étages supérieurs, et plus on se rapproche d'un émetteur TV plus les chances de réception, via ce moyen, augmentent...

Certaines antennes on pu faire l'objet de comparatifs à l'aide d'un mesureur analyseur de champ, et le verdic est bien sans appel, les antennes "design" sont souvent parmi les moins "bonnes" ..., càd celles qui améliorent le moins le BER... donc les lois de la physique en antenne sont validées en pratique.. plus une antenne est réduite en volume, ( donc moins d'éléments) moins en général elle est performante...

Méfiez-vous des annonces internet qui promettent monts et merveilles...


Modifié en dernier par casimodo le Lun 16 Aoû 2010, 07:49, modifié 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 10 Nov 2007, 14:42 
En ligne
Passionné
Passionné
Avatar de l’utilisateur

Âge: 42 ans
Messages: 6202
Localisation: Lorraine
Merci pour toutes ces infos casimodo :wink: .

J'ai justement acheté la semaine dernière une antenne d'intérieur amplifiée avec dipôle biquad en forme de 8 pour recevoir la TNT. Elle ressemble à la photo qu'on peut voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Ante ... ieur_H.jpg

_________________
Freebox Révolution et Freebox Player mini 4K avec l'option Multi-TV (ADSL et TNT).
CGV Etimo 1T (TNT).


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: antenne intérieur
MessagePosté: Sam 10 Nov 2007, 16:47 
Hors ligne
Passionné
Passionné

Messages: 507
Localisation: Mulhouse
Elles se ressemblent mais on les distingue par la forme du "8" l'un arrondi et l'autre en aile de papillon et surtout par le diamètre différent du réflecteur.., la plus grande semblant apporter un peu plus de signal.. pour quelques euros de plus. Ce modèle est connu sous "silver", mais il est commercialisé sous bien d'autres appellations ( clones...)

Il existe, dans la version basique, un modèle encore plus économique avec 1 seul brin télescopique pour le VHF. ( Vu à 8.90€)

Esthétiquement c'est peut être pas une réussite, mais ces antennes fonctionnent, elles, correctement...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 11 Nov 2007, 10:47 
En ligne
Passionné
Passionné
Avatar de l’utilisateur

Âge: 42 ans
Messages: 6202
Localisation: Lorraine
Pour 11,90 €, la mienne fonctionne assez bien pour l'instant :wink: .

_________________
Freebox Révolution et Freebox Player mini 4K avec l'option Multi-TV (ADSL et TNT).
CGV Etimo 1T (TNT).


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Sam 30 Jan 2010, 17:39 
Hors ligne
Passionné
Passionné

Messages: 507
Localisation: Mulhouse
Philips propose une nouvelle antenne terrestre d'intérieur, VHF-UHF, qui semble être la meilleure du marché français, au point de vue performances essentielles, au vu des nos mesures en laboratoire et surtout des observations pratiques in situ.

En effet, outre son design réussi, elle se caractérise surtout par un gain d'antenne annoncé de l'ordre de 7 dBi*1, ce qui est plutôt exceptionnel pour une antenne d'appartement avec un plus un début de protection avant/ arrière et une certaine directivité du moins dans les UHF, soit les canaux 21 à 69. Pour info, on rappelle que les nombreuses antennes d'appartement du commerce, formées d'une simple boucle ou quad, rectangle ou carré, accordé, etc.., ne peuvent pas fournir du gain d'antennne significatif. ( théoriquement 0 dBd = 2.1 dBi )

*1: pour info une antenne classique extérieure "moyenne", dite de toiture, procure un gain d'antenne de l'ordre de 14 dBi. ( en général entre 10 et 19.5 dBi selon le nombre d'éléments)

Le plan de l'antenne UHF SDV est ajustable (par rotation, 90 °) à la polarisation Horizontale ( France) ou bien Verticale ( Suisse et Belgique, que rarement en France ) ou aussi à une réception, polarisation, de compromis, en M, soit une inclinaison à 45 ° ( H+V possibles selon les 2 champs pour certains frontaliers...)

Son utilisation est envisageable..... dans un champ ambiant interne jusqu'à 35 dBµV/m, mais non pollué, c est à dire, pas d'impulsionnel, pas d écho néfaste, pas de SFN, pas de co-canal sur le site et aussi sur un tuner (interne/externe) à bonne sensibilité et sélectivité. Attention notamment à certaines clés TNT USB....mais pas seulement *2

http://multimedia.fnac.com/multimedia/i ... 468033.jpg

On distingue bien le nombre d'éléments à plat, 7, composant le "râteau" UHF et les 2 brins en V télescopiques qui servent à rien en TNT, que pour la radio FM ( VHF II ). Il est déconseillé de les déployer.

Cette antenne intègre une pré-amplification à très faible facteur de bruit permettant de diminuer le nombre des erreurs ( BER ) et donc d'améliorer la qualité du signal, ou plus exactement la robustesse, du signal, mais jamais la qualité de l'image car elle est native, elle est ce qu'elle est au départ se modifiant pas sur le trajet.... et son aspect final subjectif dépend, un peu, et aussi, de la dalle du téléviseur employé, parfois des circuits de démodulations, de la connectique... En résumé pour simplifier en TNT une antenne sert au signal HF DVB-T mais pas à son contenu..

Il est entendu que cette antenne peut aussi servir à la réception de la "vieille " télévision analogique Secam L, mais dans ce cas plus le signal est puissant plus l'image est belle.., si le signal reçu est trop faible, on observe de la "neige" ou fourmillement RVB ( points rouge, vert, bleu ) dit dans le jargon pro du "souffle" ou du "bruit".

Retour au signal numérique DVB-T qui donne abruptement un écran noir ( précédé d'une d'une courte transition d' images pixellisées) si signal insuffisant ou alors brouillé ou pollué. En numérique ou peut avoir un niveau "normal " , plus puissant, mais quand même un écran noir, SFN, échos...

En conclusion, le numérique peut s'accommoder d'un signal bien plus faible ( 35 dBµV), mais propre....., que la TV analogie qui "fonctionne" ( seuil de la couleur) plus bas jusqu'à 20 dBµV, selon le tuner TV, toutefois pour suivre une image analogique dite commerciale, un niveau de 57 dBµV est proposé, mais pour bénéficier d'une image secam dite "parfaite", 65 dBµV en haut des UHF.

La puissance d'amplification artificielle réglable, ici jusqu'à 38 dB, ne joue aucun rôle décisif en réception habituelle, antenne d'intérieur à proximité du téléviseur ou de l'adaptateur, contrairement à ce que prétendent les vendeurs, la pub, donc que des idées reçues..

Par contre l'amplification active revêt une certaine importance en distribution du signal, surtout si l'antenne d'intérieur est distante du téléviseur, avec un long coaxial, surtout peu performant et avec des accessoires.

Nb : pour les néophytes, ne pas amalgamer, la réception, donc les caractères de captage à la sortie de l'antenne sèche, avec la distribution, c'est à dire les caractéristiques des signaux finaux à l'entrée du syntoniseur ( tuner TV).

Nous avons testé cette Philips sur le terrain en zone frontalière ( TNT française, suisse et allemande) sur divers émetteurs français et étrangers plus ou moins bien reçus, et force a été de constater, qu'aucune autre antenne d'intérieur lui arrivait à la cheville dans des mêmes conditions de site. Précisons que les antennes type bi-quad "8 " ou aile de papillon devant réflecteur, sortent aussi du lot, mais un peu, le reste c'est souvent du "tape à l'oeil" pour appâter le lambda ....

Seul bémol son prix, vu 69 €, en France, prix généralement constaté, alors qu'en Allemagne autour de 50 € ?

Nb : cette antenne UHF directionnelle ( et nullement multidirectionnelle ou omnidirectionnelle) doit être dirigée vers un point d'émission terrestre, émetteur, équipé TNT SD et HD ( multiplex R5) et il n'existe pas de réponse toute prête pour donner une distance maximum possible d'éloignement de l'émetteur ou ré-émetteur, au cas par cas, à tester dans les pièces de vie, selon l'environnement et carectèress du trajet hetrzien.

*2: exemple : cas des canaux adjacents Mulhouse 55H et le Chasseral en 56V, sur une même installation située plutôt au nord de Mulhouse . Sur certains adaptateurs ( pas forcement premier prix) et surtout des clés, il était impossible d'exploiter la TV suisse moustachée par la France. Sur des clés USB, il fallait jusqu'à 5 dB de plus, par rapport à d'autres moyens, pour qu'elle décode ... On a eu le même problème sur certains téléviseurs de marque qui en plus avait du mal à gérer la présence d'un amplificateur (micro coupure....)

Le 2.2. cette situation n'existera plus, Mulhouse passant en 54H, mais a permis de mettre en évidence la carence de certains récepteurs pourtant portés au nues par des utilisateurs lambdas ... On peut aussi mettre en doute les résultats et classement suite à des essais comparatifs réalisés par des pros, ( ? ) quand on testait certains de ces produits sélectionnés, dans des conditions de real-terrain, mois faciles, le résultat n'était plus validé ...

Enfin, ne soyez pas surpris si un adaptateur externe donne un meilleur résultat qu'un tuner intégré dans téléviseur TNT, depuis la même antenne... ou le contraire .. !

Conclusion une même antenne d'intérieur, peut, pour un même site, champ, "limite", apporter, ou pas satisfaction, en fonction des réecepteurs employés...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mer 26 Juil 2017, 09:29 
Hors ligne
Intéressé
Intéressé
Avatar de l’utilisateur

Messages: 65
Bonjour,

Je remercie casimodo pour ce post technique que je viens de parcourir très détaillé et pertinent pour les novices . En effet, chaque cas est particulier et de nombreux paramètres interviennent.

Dans mon cas, j'ai eu besoin pour ma fille qui se trouvait en citée universitaire dans les Vosges de lui apporter le saint graal (un signal DVBT assez puissant) jusque dans sa chambre située au rez de chaussée : forcément sinon ce ne serait pas marrant.

Les premiers essais avec ceci n'étaient pas concluants :

Image


En effet, ce type d'antennes selon moi rendait de bons voir très bons services avant que les fréquences ne descendent plus bas que 800 Mhz :oops:

J'ai construit quelques antennes bi-quad il y a quelques années en tant que radioamateur pour le 2.4 Ghz et 1.2 Ghz pour l'ATV mais je n'avais que très peu de temps, ma fille me pressait et je ne voulais pas trop m’embêter [-X

J'ai chercher sur le net et j'ai trouvé ceci :

Image

et enfin après quelques heures de travail :

Image

Le réflecteur est réalisé avec du grillage aux mailles très fines pour le poules :mrgreen:

Le gain est volontairement optimisé sur 600 Mhz et au regard du directeur qui selon moi est assez large bande les résultats sont plus que concluants et depuis je n'ai pas eu de retour négatif quant à la constance et la qualité des signaux reçus.

Si certains se sentent un peu bricoleurs je peux vous transmettre le fichier MMANA-GAL de simulation qui peut vous permettre d'adapter l'antenne à vos besoins.

L'antenne simulée apporterait 7.6 dBd théorique en ajoutant le préampli du quad annoncé à 26 db [-X = une antenne qui pousse bien =D> et large bande (péampli) et qui privilégie 600 Mhz.

Image

Pour finir, les colocataires de ma filles ont été surpris qu'elle puisse recevoir la tv au rez de chaussé alors que certains au 3ème étage captaient mal :oops: comme ils disent les jeunes :D

Certains lui ont demandé ou est-ce qu'elle avait pu acheter cette antenne et au cas ou si quelqu'un pouvait en construire #-o mais ceci est une autre histoire.

Bonne bidouille.

_________________
Sat addict :mrgreen:
TRIAX ATD 880 95X85 cm 5°W :idea: MIS FR et MIS ITA
METRONIC 80 cm 12.5°W :idea: MIS ITA
TRIAX ATD 780 78x70 cm :arrow: 19.2°E,13°E
VIARK HDSAT HD 265 :P (Dpt67).


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Annonce

2Galli

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com