Nous sommes le mar. 17 juil. 2018, 22:56

RECEPTION PARTIELLE ALEATOIRE OU DIFFICILE DES CANAUX TNT

Déploiement des emetteurs, récepteurs et programmes de la TNT.
casimodo
Passionné
Passionné
Messages : 525
Enregistré le : sam. 11 sept. 2004, 15:46
Localisation : Mulhouse

RECEPTION PARTIELLE ALEATOIRE OU DIFFICILE DES CANAUX TNT

Message par casimodo » mer. 30 janv. 2008, 11:38

Dossier :

SOLUTIONS AUX PROBLEMES DE RECEPTION SD et HD PARTIELS OU GLOBAUX DES MULTIPLEX TNT,

OU

LES CAPTAGES TNT ET B, G, L, INCOMPLETS, ALEATOIRES ET DIFFICILES.

( Maj 1.5.2009)

Principales pistes de recherches ( identification des problèmes ) pour les défauts de verrouillage* sur l'adaptateur ( dit aussi, terminal, décodeur, récepteur ) ou téléviseur approprié, ou sur ordinateur, (à demeure et portable) ou sur un enregistreur DD ou lecteur DVB, ou encore un graveur, en résumé tous à fonction TNT, de n'importe quel mux TNT manquant ( R1 ou/et R2, etc..) contenant des chaînes SD ou HD particulières associées, quel que soit le site ou l'émetteur, mais en mode de réception dit antenne individuelle exclusivement..

Rappel Composition des multiplex ( ou "mux ") :

R1 : France 2, 3, 5, Arte et LCP ( + autre version France 3 ou TV locale)
R2 : I-télé, Direct 8, BFM TV, Gulli, Virgin 17, France 4
R3 : € Canal+ C+ Sport, C+ Cinema, TPS Star ( 1 temp*)
R4 : M6, W9, NT1, ARTE HD et €= Paris Premiére
R5 : TF1 HD , FRANCE 2 HD et M6 HD
R6 : TF1, NRJ 12, TMC... et €= LCI, Eurosport, TF 6, + 1 "temp*")
R7 : en planification
L8 : Local: variable. Ex: Paris IDF 1, NRJ Paris, CAP 24, Demain IdF, ..
R9 : évoqué
R10: évoqué
R11: évoqué !


(R = Réseau, L = Local)
(* vide temporairement: AB 1 et Canal J fréquences rendues au CSA, pas rentables sur la TNT payante, futures chaînes ?)

Nb : Depuis mars 2009 plus de 250 émetteurs ou réémetteurs TV SD sont en service, ( il peut y avoir plusieurs réémetteurs pour une desserte de même site), soit un taux de desserte dépassant légèrement, théoriquement, les 85 % de la population initialisée, ( 80% dans la pratique ?) mais "seulement" 35 % des 24 millions de foyers auront choisi le mode de réception TNT, surtout dans les agglomérations urbaines et chez les rurbains où la Tnt est en concurrence frontale avec l'ADSL 15 %, surtout, et le câble 6%.

Zone couverte :
http://www.tvnumeric.com/media/dossier_ ... te_tnt.jpg

La version en HD, via le mux R5, est assurée "que" par 26 émetteurs. (Régions, Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, etc .. soit près de 40% des foyers français) Fin mai une nouvelle tranche sera ouverte.

NB : si le réseau analogique compte > 3400 points de réémission, la TNT exhaustive ne sera disponible à terme, 2011, que sur 1430 sites les plus peuplés, forcément tout le monde en France n'aura pas la TNT et on peut déjà affirmer que la TNT ne remplacera pas partout l'analogie existante....

La diffusion TNT utilise à plus de 95 % les mêmes structures mécaniques ( pylônes, tour, structures ) que celles employées historiquement pour la diffusion analogique "L".

Commentaire d'étape : Si on reçoit pas, ou avec problèmes, par exemple TF1 idem généralement pour NRJ 12, TMC et TF 6 etc .., donc le problème s'évoque plus au niveau de la chaîne, mais maintenant au niveau du mux, ici R6, contrairement au "vieil" analogique où chaque chaîne avait son propre canal. Les chaînes TNT au sein d'un même mux ont toujours la même puissance, mais cette puissance au niveau d'un canal HF (mux) peut varier bien entendu d'un mux à un autre, depuis un même emetteur et d'un site à un autre. De plus, il n'y a pas de chaînes qui sont globalement et systématiquement plus puissantes que les autres.., la seule chose qui varie d'une chaîne à une autre, dans un même mux, c'est le débit alloué.. qui n'est pas forcement divisé en 6 parts égales..

Sachez qu' en zone couverte par la TNT ( 75 % de la surface du territoire métropolitain) , 98 % des difficultés rencontrées en matière de non-réception de la TNT sont à attribuer à sa propre installation et moyens, infrastructure domestique non adaptée, mal réglée, obsolète, évitez d'incriminer des tiers, le CSA, les opérateurs, les chaînes, le service public, etc.. dès qu'un problème surgit..

Pour le pourcentage restant, c'est un problème affecté aux caractéristiques/paramètres de la diffusion/diffuseur (= émission) créant des conflits.

Revenons à la réception et si on capte déjà mal avec son installation actuelle, ( image passablement neigeuse, 35 à 40 dBµV antenne sèche) les signaux des 3 chaînes analogiques TF 1, France 2 ou 3, ( F 5/Arte et M 6 c'est généralement pire car émis avec moins de puissance que le trio historique) en général on captera pas, ou mal, ou difficilement, les signaux de la TNT...

La transmission de toute l'offre TNT, jusqu'à 36 chaînes F, est généralement faite dans un région considérée que depuis un seul et même émetteur, mais parfois dans certaines zones desservies on utilise un second centre d'émission régional, qui, implanté ailleurs, n'est pas forcement dans la même direction, ce qui entraîne un surcoût non négligeable pour l'usager ( 2 ème râteau + coupleur) ...

Ajoutons que dans certaines Régions limitrophes avec d'autres on peut recevoir 2, voire 3 émetteurs, dont un second programme France 3 Région de la Région voisine, parfois même seulement sur le même émetteur/antenne de réception... (ex: NSG-Dijon, Pic du Midi , Les Riceys-Troyes ..) Si vous avez des doublons sur votre récepteur ne vous inquietez pas...

* : se dit quand le tuner a détecté les fréquences/paramètres particuliers et accepte de les mémoriser.


PROBLEME DE RECEPTEUR OU DE PROGRAMMATION ?
Avant propos:

Voir en premier lieu le mode d'emploi ( manuel d'instruction ) particulier lié au récepteur utilisé, type Mpeg 2 ou 4, adaptateur externe ou TV à TNT intégrée.

Il n'existe pas de guide ou procédure universels pour faire les réglages ou manipulations, c'est souvent au cas par cas et même au sein d'une même marque. Le téléviseur, qu'il soit cathodique, de type plasma ou LCD, référence xx de la marque X, Y ou Z, n'a aucune sorte d'influence sur la réception de la TNT, l'élément décisif étant le tuner ( qui syntonise) et tout ce qui est en amont de celui-ci...

Si on se sent pas trop capable de programmer le système il est préférable de s'adresser à un professionnel surtout quand une nouvelle télé est livrée. Idem pour les branchements ( ex Peritel, HDMI ) si plusieurs éléments à connecter....

Il sera donc nécessaire d'assimiler les manipulations à effectuer, via le menu, afin d' obtenir le réglage des paramètres demandés. Si vous ne comprenez pas un terme ou explication recontacter votre vendeur.. pour info la fonction TNT peut être représentée par la mention ou la touche "DTV " ou "DT" ou " D" ou "DVB" ou " D" ou "DVB-T" ( digital télévision- digital terrestre - digital video broadcasting - terrestre ). Quant à la mention "A" = "analog" ou "analogique" elle est, tout le monde l'aura deviné, pour la télé aux standards L,B,G maintenant obsolètes, le Secam ou le Pal, normes analogiques qui existent déjà plus dans certains pays voisins de la France.

Il est plutôt facile de distinguer visuellement la norme sélectionnée, si l'écran présente de la "neige" (ou des échos, contours dédoublés), càd image avec un fourmillement de petits points blanc/noir ou rouge vert et bleu, on est en mode analogique, car la neige n'existe pas en numérique TNT. Si ce standard de codage numérique ne fonctionne pas, l'écran reste noir, ou les images se figent, avec des effets mosaique, soit des artefacts.

Tout d'abord, en cas de problème, il ne faudra pas hésiter à refaire une RAZ* (config usine) .. Si doutes sur le fonctionnement faire un échange, mais procéder aux vérifications habituelles croisées, exemple, essayer sur une antenne tierce ( famille, voisin, commerce..) , ou un autre récepteur prêté sur votre propre antenne/installation. Vérifiez que la prise peritel ou HDMI sont bien enfoncées dans les logements et de la bonne sélection de l'entrée de la source vidéo ( ex: V1 ) sur le téléviseur,cas de l'adaptateur externe.

Les chaînes en Mpeg 4 émises en HD en clair ou en crypté, nécessitent un quelconque récepteur, adaptateur, TV, etc.. en Mpeg 4 et ne peuvent donc être restituées sur un récepteur basique ou téléviseur Mpeg 2 même si l'écran affiche un identifiant tel que " LCI " ou "ARTE HD ", ou "TF 1 HD", "France 2 HD ", etc, vous n'aurez qu'un écran uniforme, souvent noir, (parfois bleu) mais avec le son pour les chaînes en clair. Ceci est aussi valable, bien entendu, pour les périphériques TNT, enregistreur etc...

Depuis quelques temps, mi 2008, une grande proportion des nouveaux de téléviseurs commercialisés sont compatibles "HD" , puisque dotés d'un tuner Mpeg 4 ( donc rétrocompatible Mpeg 2), pour les chaînes HD en clair de la TNT, et cela est même obligatoire depuis de la loi qui est entrée en application au 1.12. 2008.

Pour reconnaître facilement un "vrai" Téléviseur HD ( definition au moins 720 l ou 1080 P), en fonction de son logo voir:

http://www.csa.fr/upload/publication/logos_tvhd_a.pdf

Les téléviseurs doivent être au moins dotés d'une prise HDMI pour adaptateurs-decrypteur TNT HD externes ( chaînes HD payantes ou gratuites), mais attention certains sont certes en Mpeg 4 mais pas forcément compatibles avec la norme HD... bien faire le distinction...la SD se "contentant" d'une prise Peritel, particulièremet sur des chaînes Lci, Planète , TF 6, Eurosport, Paris Première, TPS Star, etc.

Les téléviseurs avec le logo "TNT HD ", même dotés d'une interface commune pour module PCMCIA, ne sont pas opérationnels pour du decryptage type embarqué en réception de TNT payante. ( très peu d'engouement, offre allegée, les observateurs qualifiés neutres parlent de "flop " )


* Remise à zero ou ré-initialisation : efface tout ce qui est en mémoire : doublons= conflits possibles. Parfois en retirant quelques secondes la prise du secteur l'adaptateur revient à un fonctionnement nominal, toujours commencer par là, puis seulement relancer la séquence..

Si vous avez des problemes de non affichage des chaînes HD ( sur TV HD) alors que vous êtes manifestement en zone de couverture avec un signal exploitable en niveau et en pureté voir :

http://www.ath-tnt.org/index_ath.php

qui regroupe les informations concernat les MAJ des micro-logiciels par voie des airs.

HYPOTHESES....

Premièrement la non-réception partielle peut venir de nombreuses causes, dans certains cas du téléviseur à tuner TNT intégré ou de l'adaptateur externe ou de la clé ou la carte TNT qui ne gèrent pas le décalage, automatiquement ou manuellement, en fréquence, observé sur quelques émetteurs TNT, cas maintenant devenus plus rares et isolés, les industriels rappelés à l'ordre ayant modifié leur logiciel embarqué, donc une situation qui est maintenant rarissime, que l'on ne rencontre d'ailleurs plus sur les derniers adaptateurs HD et TV HD.

Si après une recherche (balayage) automatique infructueuse, la classique, ( conseillé d'en refaire une seconde voire une troisième pour être sûr... ) il manque toujours un ou des multiplex, il y aura lieu de procéder différemment, en mode dit recherche avancée, en entrant là manuellement les coordonnées manquantes des 1 ou plusieurs canaux des 5, 6 ou 7 canaux ( fréquences particulières variant d'un émetteur à un autre) des multiplex R1 à 7, de votre émetteur.

Si nécessaire implémentez à la fréquence nominale, jusqu'à + 500 kHz, ou retrancher - 167 Khz, valeur à déterminer empiriquement, mais toujours au pas de 166.7 kHz, si valeur exacte ignorée, pour les quelques rares émetteurs et mutiplex en France. Exemple, fréquence nominale "602.000 MHz" = canal 37 normalisé, fréquences arrondies rectifiables:

"601.83Mhz " ou " 602.17 Mhz"ou "602.33 Mhz etc..Inutile de faire dans l'horlogerie atomique, une erreur de 3 Khz permet quand même de se caler, mais préférer un affichage le plus exact..

Des récepteurs, rappel à la norme DVB-T ( T comme Terre) possèdent un afficheur comportant que 4 chiffres, dans le dernier exemple on implémente la valeur arrondie la plus proche. Certains téléviseurs à tuner TNT, indiquent dans le menu installation simplement le n° du canal ( actuellement uniquement entre 21 et 69 UHF ) avec ajustage fin -/+++. Voir votre notice d'emploi.

En principe, on doit pouvoir rectifier manuellement le centrage de la fréquence, si impossibilité, faire soit nouvelle MAJ logicielle, soit retour direct au SAV ou échange... On se souviendra également que certains adaptateurs (externe/intégré) trouvent les fréquences plus difficilement que d'autres en recherche automatique, d'où l'intérêt d'insérer les canaux ou les fréquences en mode manuel, les uns après les autres, ce qui nécessite, bien entendu, de connaître le plan local de fréquences ou canaux, selon.

Si après mémo réussie vous avez bien toutes les chaînes, mais dans un ordre aléatoire, ex TF 1 sur la sélection 25, sélectionnez dans le menu la fonction classement dynamique ( "LCN " ) càd automatique, = TF 1 en 1 France 2 en 2, Direct 8 en 8..etc... Si maintenant cet ordre ne vous convient pas, on peut bien entendu reclasser à souhait ses chaînes, mais voir mode d'emploi particulier..

En zone frontalière parfois se sont les premiers canaux étrangers détectés qui occupent les premières préselections, et les chaînes françaises peuvent se retrouver éjectées vers la fin, parfois c'est le contrainte on retrouve les etrangères sur les présélections 800 , ex TV Sony. Après une 2 ème mémo des chaînes peuvent parfois être déclassées et se retrouver éjectées dans des positions lointaines...

CARTE , FREQUENCES (ou canaux) , POLARISATION, PAR:

Consultez le tableau national qui précise tous les canaux ( fréquences) des mux en SD ou en HD des émetteurs et réémetteurs avec leur polarisation :

>>> http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/tv/tnt.pdf

Nb En mode de réception Mpeg 2 ( habituel, TNT gratuite ) il est inutile d'implémenter les canaux comportant que des chaînes cryptées ou les mux qu'avec des transmisions en HD.

Voir aussi la carte de France, via Google Earth, sur la géolocalisation ( emplacement précis ) GPS des émetteurs TNT français et frontaliers: http://www.gpspassion.com/forumsen/topi ... _ID=100957
( fichier zip >> fichier KML )

Pour connaître les correspondances entre canaux (c) et fréquences ( Mhz) voir ci-après, sachant qu' en TNT la fréquence normalisée et celle au centre du canal:
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/tv/canaux.htm

Pour un accès rapide à la situation actuelle ou future à partir de votre Département :
http://www.csa.fr/TV_numerique/tnt_zones_france.php

Reseau HD fin mai 2009:
http://www.tnt-gratuite.fr/Content/cart ... _mai09.jpg


REMARQUES:

- Lors de l'achat d'un adaptateur écartez les borgnes càd ceux sans touches manuelles de sélection en façade, car en cas de perte ou casse de la télécommande, vous ne pourrez plus changer les chaînes.. On rencontre (rencontrait) cet inconvénient dans les adaptateurs SD Mpeg 2 premiers prix, (voire même moyen de gamme ), autour d'une quinzaine à vingtaine d'Euros.

- Les clefs TNT USB (SD ou HD) ou les modules PCMCIA à tuner au silicium pour une utilisation en PC sont réputés peu, ou moins sensibles, c'est à dire où un adaptateur (externe ou intégré) classique ( tuner traditionnel) fonctionne encore en présence d'un signal faible, mais tout juste suffisant, eux le plus souvent, c'est fini, déconseillé, sauf bon niveau de réception à l'entrée de la clé ou du module. ( ! ) De plus l'environnement logiciel joint d'origne ne bénéficie pas toujours d'une bonne réputation....

Les cartes TNT-PC peuvent parfois être un peu plus sensibles que les clés USB.

- Certains téléviseurs équipés d'un tuner peu performant en matière de sensibilité et de sélectivité, peuvent apporter un résultat inférieur à celui obtenu en lui adjoingnant un adaptateur externe... et cela en utilisant bien entendu la même antenne !!

Notez que le verrouillage peut se limiter à la seule incrustation du nom de la chaîne sur un écran noir ou l'afficheur. Si cela se produit c'est que certes le système de syntonisation s'est bien calé, mais le signal n'est pas assez propre. On peut aussi etre confronté à une image instable, qui saute ou qui defile, l'origine n'est pas forcement attribuée à l'adaptateur, mais parfois au televiseur qui le "supporte" mal, ou encore à un mauvais contact... Problème persite = retour SAV.

Une parenthèse pour rappeler qu'en TNT qu'un signal numérique peut être puissant, mais mauvais, càd avec beaucoup d'erreurs, en général une porteuse puissante véhicule avec elle un " bon" signal binaire, la qualité du signal mesurée en BER ( Bits Error Rate) étant proportionnelle. Si le BER est manisfestement trop fort la correction des erreurs ne peut plus être rattrapée par le récepteur, l'image se mosaique, puis écran noir..

Contrairement à l'analogie il n'y a pas d'amélioration graduelle visuelle d'image en TNT, et on a soit une image commerciale, ou rien (noir).

Pour info avec un niveau de >35 dBµV ( disons "le seuil") on peut déjà bénéficier d' une image structurée alors qu'en analogie pour atteindre un rendu comparable il faudrait jusqu'à 66 dBµV sur le c 69...(entrée tuner...)

La Tnt c'est comme ( ou presque) le satellite numérique, quant à l'analogie terrestre il rappelle le satellite analogique, du signal dégradé ( bruit et clics sur l'image granuleuse) au signal optimal (grain fin)...

PROBLEME DE CAPTAGE, LE PLUS SOUVENT, PONCTUELS OU PERMANENTS..

Si malgré toutes ces manipulations de réglage on ne capte rien ou seulement que certains multiplex/canaux, les problèmes sont attribuées, le plus souvent, à l'antenne râteau sur/dans le toit, et/ou du câble coaxial. On rappelle que les dispositions et dispositifs sont aussi extrapolables, bien entendu, à la réception analogique SECAM/PAL dans les standards B, G et L , tout cela restant dans le domaine de la réception de la TV terrestre. (sigle "TER")

Retour à la TNT où on va essayer de diagnostiquer le ou les causes et tenter d'y remédier, mais avant de poursuivre il faut savoir que la TNT apprécie, on l'a déjà précisé, les signaux purs ( % d'erreurs limité) et ceux qui ne sont pas affectés dans leur intégrité.

Avant tout, vérifiez les différents contacts, au niveau de l'âme et tresse, qui doivent jamais être en contact entre-eux et que le problème ne viendrait pas tout simplement de votre adaptateur ou téléviseur..... ! ( si vous observez un fonctionne étrange, chaînes qui cignotent, numérotation qui s'emballe, restitution d'image non conforme, ou adaptateur qui s'éteint seul, etc.. retour immédiat SAV ... ne pas l'ouvrir perte de la garantie)

S'assurer également que votre émetteur n'est pas en période de maintenance ou qu'une programmation intempestive du récepteur ne soit pas à l'origine de la cause... (ex, mode arrêt différé ) ou une simple coupure de courant sur un adaptateur en fonction ou en veille...Si votre récepteur perd ses chaînes (prob de mémoire volatile) retour également au SAV

Les difficultés de réception observées sont soit continuelles, soit ponctuelles, certains jours ou moments, soirée, journée, nuit.. et peuvent durer de quelques minutes ou plusieurs heures par jour, mais le plus souvent elles se remarquent surtout sur des installations sous-dimensionnées, gain et directivité, mais pas toujours..

Dans de rares cas la reception d'un signal trop puissant peut venir saturer l'entrée du tuner, ( = gels d'image, écran noir ou autres ), essayer alors avec un atténuateur coaxial, voire en dépointant l'antenne.

Ce qui peut influencer le captage se sont les conditions météos ou climatiques, par temps de pluie, neige, brouillard (humidité), haute pression, été, hiver, température.. qui modifient la portée ou propagation, surtout celle à plus longue distance, plus facile, plus difficile, sachant qu'il délicat d'attribuer la "responsabilité " à tel phénomène qui peuvent s'ajouter ou se soustraire l'un par rapport à l'autre..

On résume, la réception captant la propagation des ondes en ligne directe, rectilignement, comme un rayon lumineux, est stable.

Quant aux ondes reçues qui se propagent en mode relativement cintré (~ " parallèle" à la courbure de la terre ou rebondissant sur les couches basses de l'atmosphère, intuitivement une sorte d' effet de serre, mais hertzien ) leur réception est instable ( amplitudes). Le trajet est difficilement matérialisable et la propagation est surtout favorable aux fréquences basses, vers le canal 21, alors qu'en haut de bande, c 69, la réception est bien plus difficile. Ceci explique pourquoi on peut parfois capter certains canaux et pas d'autres pourtant émis depuis un même émetteur.

La ligne direct correspond à la pointe d'un émetteur qui serait à vue depuis l'emplacement de l'antenne de réception, mais cette ligne de visée peut être aussi être coupée par un obstacle, dans le cas d'une réception avec une antenne à l'intérieur, à travers un mur ou des tuiles, le principe de propagation restant assimilé.

On sait aussi que des téléspectateurs ont été privés du jour au lendemain, d'images ou parfois seulement d'audio, alors que depuis plusieurs mois ou semaines la réception de tous les canaux était pourtant continuelle... !! parfois le signal revient (donc remonte en niveau ou en pureté) comme il était parti..., c'est génant si origine de la cause n'a pu être identifiée...Notez que refaire une nouvelle recherche sur le récepteur ne change rien au problème ...

Quant aux dysfonctionnements supposés " inexpliqués" (= ecran noir) ils risquent de se reproduire assez régulièrement, en plus parfois aggravés pendant les mois d'été, parfois dès debut avril dans dans certaines régions de France, bord de mer ou grand quart N/O et Nord de la France. Ces phénomènes " normaux " de propagation sporadiques - couche E- et erratiques sont attribués a des émetteurs analogiques et numériques lointains étrangers, notamment hollandais, belges et anglais, même lointains 200, 300, 400 km...)

L'ANTENNE: LE NERF DE LA GUERRE

Le râteau TV (hertzien, c'est un pléonasme !) que vous utilisez actuellement est-il bien en standard UHF, c'est à dire pour tous les canaux de la TNT, du canal 21 au canal 69 ou de 470 à 860 MHz. Attention, beaucoup de vieilles antennes râteaux pour la réception de la TV Analogique Terrestre ( TAT) ne font que la couverture d'une demi-bande UHF (ex 21 à 38) ou groupe de canaux UHF... ( ex 28 à 37 ) et de ce fait peuvent plus du tout convenir pour les fréquences numériques (TNT) différentes, éloignées des fréquences analogiques. On rencontre souvent des problèmes de non-réception sur certains mux uniquement à cause d'un râteau inadapté. Le changer impérativement si bande de reception non adaptée aux canaux contenus dans la "bande" d'émission.

Nb : la bande VHF III contenant les canaux TNT 1 à 6, n'est pas concernée par la TNT donc il est inutile, d'une part, de rechercher les fréquences comprises entre 175 et 220 Mhz et d'autre part, d'avoir un râteau VHF avec un coupleur VHF/UHF. Pour mémoire le VHF 1 et 3 est employé par le réseau 4 analogique dédié à C +, mais la chaîne cryptée devrait....l' abandonner fin 2010....

Le râteau employé a t-il un gain et une directivité suffisants, on dit qu'il doit afficher au moins 10 dBi de gain, (socle de travail) mais que 13 ou 17 , voire 19.5 dBi est parfois plus pertinent et utile, mais attention à la longueur du râteau qui peut atteindre jusqu'à 2.80 m en mononappe....

Par contre pour les réceptions en champ fort ( 81 dBµV/m/standard) et même moyen, une antenne UHF courte, càd avec peu d'éléments, peut parfois convenir :

Antenne dite de base, reception aisée:
http://www.webdistrib.com/img/products. ... 383746.jpg
Gain 10 dBi, exploitation possible jusqu'à 57 dBµV/m.

Antenne dite " réception moyenne "
http://ecx.images-amazon.com/images/I/4 ... SS500_.jpg
Exploitation possible jusqu'à 52 dBµV/m. Gain max 15 dBi .

Antenne dite" réception très difficile " genre Triple nappe UHF à gain très élevé, 19.5 dBi max:
http://www.televes.com/fotos/1597.jpg
Exploitation possible dans les champs < 52 dBµV/m, probable jusqu'à 48 dBµV/m.

+ Voir aussi les extensions possibles d'exploitation dans la suite du texte ( thème préamplification)

Plus le gain d'une quelconque antenne UHF est élevé ( voir sa courbe de gain minimal en bas c21, maximal plutôt vers le haut c50/60) plus l'antenne est directive vers l' émetteur et moins on risque d'être brouillé ... Il faudra vérifier qu'elle est bien pointée vers votre émetteur local et bien dégagée au dessus des faîtes des toits environnants, dans la direction utile..

On rappelle, à titre d'info, que la norme éditée lors de la planification prévoit une antenne à 10 m au-dessus du sol... donc attention aux mauvaises réceptions dues à un râteau placé en façade ou dans un grenier/combles (voir fin de dossier) trop bas, une maison basse, etc... Si en extérieur le rehausser éventuellement de 2 ou 3 m.

Il est clair que si le site de réception est naturellement surélevé par rapport aux alentours immédiats, la hauteur préconisée n'est plus prise en considération, particulièrement lorsque l'émetteur TV est à vue depuis le sol.


http://i17.ebayimg.com/06/i/000/ba/35/0a46_1.JPG
Antenne UHF technologie "lambda" (><) à gain élevé pour reception dite difficile.

Dans certaines régions comme l'ouest parisien (problème d'isofréquence), mais pas seulement, et particulièrement dans le Nord PdC perturbé par d'autres émetteurs français (SFN ) ou étrangers numériques , (emetteurs TNT ou analogiques belges, anglais, voire hollandais), seuls les râteaux à directivité élevée ex "Trinappe" ou Yagi ou Lambda longues (= nombreux éléments directeurs simples ou doubles " >< " ) sont à préférer. Ils devront parfois faire l'objet d'un repointage, de Lambersat vers Bouvigny dans la grande région de Lille, ou alors vers le Monts des Cats,etc.. selon.. etc...sans garantie de résultats, le spectre étant surchargé, surtout en plus quand les angles d'arrivée sur le râteau sont faibles, l'antenne ne peut pas les séparer donc éviter les conflits entre signaux identiques .... Notons que depuis des modifications ( I.G 1/8 = distance de protection jusqu'à 32 km ) facilitent la réception des mux délicats (R4)

L' "idéal" en matière de protection étant un angle de 90°, càd un émetteur brouilleur venant latéralement ( de côté, droit et gauche) par rapport à l'axe de l'antenne ou plus ou moins par l'arrière. ( +/- 180 ° ) Si on contraire l'angle, par exemple, vaut 20 ° par rapport à l'avant de l'antenne 0°, on pourra rien escompter..c'est ce qui se produit parfois dans le Nord..

Dans d'autres régions à relief accidenté, donc possédant déjà une multitude de réémetteurs analogiques, les émetteurs TNT, pourtant points hauts, peuvent y être mal reçus ( écran mosaiqué ou noir ...) , car leurs caractéristiques ont été volontairement limitées pour ne pas brouiller la TV analogique encore en service. Cette situation ne revêt pas un caractère exceptionnel ... et elle pourrait encore durer 2 à 3 ans jusqu' à extinction de tous les canaux dits "L" mais dès fin 2009 des émetteurs analogiques vont être coupés, puis rapidement suivis des points d'émission alsaciens, puis normands, puis lorrains, puis franc-comtois.... qui seront les premiers concernés à grande échelle qui pourrait s'etaler jusqu'en 2011 voire aux dernieres info, au-delà ..(?)


De plus, avant de poursuivre, il faut savoir que les émetteurs TV ne doivent pas être imaginés comme une ampoule qui éclairerait omnidirectionnellement -360°-, mais plutôt à un éclairage à plusieurs sources (spot) qui éclaireraient, plus ou moins bien, ou fort, dans certaines directions et sur certaines fréquences, diffusion discriminatoire, avec restrictions azimutales. Il suffit de se trouver dans un angle concerné " mal éclairé " pour avoir des certains problèmes de réception sur certains mux.

Avec l'arrivée des chaînes locales, les problèmes de réception pourront surgir sur uniquement les nouvelles arrivantes, car leur puissance pourra être plus faible que celle attribuée aux chaînes 19 chaînes nationales, 5 à 10 dB de moins.., exemple Paris-TE. Si vous receviez les chaînes initiales avec sans trop de réserve, les dernières arrivantes pourront ne pas passer...

Les antennes "design", de type aile de requin, aile, caravane, compacte carénée , ou panneau (planaire), etc.. sont à éviter dans les champs radioélectriques, faibles, perturbés et hétérogènes. Toutes ces antennes, très mode, annoncées pompeusement "spéciales TNT *" ne peuvent en aucun cas rivaliser avec une antenne dite râteau traditionnelle optimisée, sélective et performante. Si doutes voir un "vrai" pro et pas les vendeurs des hypers ou des bricos, ni à la vente en ligne Internet, où le tape à l'oeil règne en maître...

TRES MODE : LES TRINAPPES

Notons toutefois que la plupart des bricos proposent diverses références / marques "trinappe" ou "triple nappe" pour champ tirant plutôt vers le moyen/faible, ou alors perturbé ( émetteur brouilleur ) , qui se caratérisent par un encombrement compact, longueur réduite, puisque développement étagé, gain et directivité déjà conséquents. Comparez attentivement les produits (matériaux, construction, robustesse, rigidité, visserie, finition, surtout en bord de mer et les performances ) ainsi que les prix.

http://www.conrad.fr/wcsstore/ConradIma ... 36_p_g.jpg
Nb : cette antenne est illustrée en polarisation habituelle horizontale.

http://www.mistergooddeal.com/partage/i ... J372_N.jpg
Nb : cette antenne est illustrée en polarisation Verticale ( rare en France, 6 sites, règle en Suisse, exeption en Belgique).

La version UHF ( IV/V) préférable pour les canaux haut de bande, mais il existe en version bande IV ( 21/39 ) pour les multiplex dans les canaux inférieurs seulement, jusqu'à 620 Mhz.

* une quelconque antenne spéciale TNT n'existe pas, une antenne est une antenne.... ! toujours transparente avec la nature des ondes hertziennes analogiques ou numériques, Mpeg 2 ou 4, SD ou HD noir et blanc ou couleur et mono ou stéréo, Dolby, signal clair ou crypté...

Les antennes courantes composées notamment de 2 réflecteurs dièdres (" >" à l'arrière) ne sont pas systématiquement les meilleures ou les plus adaptées dans certains cas..

Dans un champ radio-électriques plus faible, mais non altéré, une antenne compacte discrète active peut parfaitement convenir et remplace une antenne "moyenne" dans une application courante:
http://www.bricodepot.fr/douai/files/fi ... /51601.jpg

Remarque: Certaines antennes utilisées en polarisation verticale présentent des défauts d'étanchéité ( IP) au niveau du boîtier-dipôle, de ce fait des infiltrations (oxydation) peuvent causer des dysfonctionnements.

PROBLEME DE "TUYAU" ou câble

Voir maintenant le problème éventuel causé par le câble coaxial, rentre t-il bien dans la catégorie recommandée, à savoir à triple facteur de recouvrement ( blindage, ruban alu + tresse) et faible perte. Un mauvais facteur de recouvrement peut poser des problèmes en présence de sources brouilleuses . On peut déjà dire d'entrée que plus le parcours est long plus les pertes augmentent proportionnellement, mais aussi avec l'élévation de la fréquence, la référence est 860 Mhz.

La référence industrielle est la mention 17 ou 19 VATC ou alors 17 ou 19 PATC, c'est écrit dessus. Pertes du 17: - 1.83 dB /10 m/862 Mhz. Le Patc noir convient pour exterieur et intérieur, le Vatc blanc pour uniquement l'intérieur.

Inutile de rechercher du câble encore de meilleure qualité ou avec de meilleures performances ( ex 11 PRTC, - 1.2 dB/10 m) en installation privée.

Si le câble coaxial est manifestement, altéré oxydé, dénudé, écrasé, trop courbé ou trop vieux, = pertes anormales, changez-le ( stats: 15 % des cas) pour un tronçon normalisé d'une seule coupe, le plus court possible, jusqu'à l'entrée de l'adaptateur. Soignez la connectique, fiches, preférer les F, fixez le câble, vérifiez l'intérieur de la prise d'arrivée murale et la rallonge, enfin évitez le saucissonnage coaxial... Si la TV analogique terrestre (TAT) acceptait du bidouillage bâclé, le numérique terrestre TNT le supporte beaucoup moins bien = écran noir, mosaïque, gels, macrobloc ....

Nb : Dans les conditions normales, application courante, une antenne dite moyenne, gain <15 dBi auquel on retranche les 5 (7) dB de pertes, habituellement rencontrées dans une distribution courante usager, doit au moins produire un gain système de 8 dB qui représente la valeur étalon résultante. Ce rendement est, en principe, suffisant en limite de champ radioélectrique calculé.... standardisé, 52 dBµV/m illustré sur les cartes de TdF en zone de couverture "jaune".

PROBLEMES DE PERTES EN DISTRIBUTION

Objet : Ce paragraphe traite d'un signal exploitable au niveau d'une quelconque installation en partie haute, ( antenne à gain moyen, fort, très fort) sur un mât ou un peu au-dela ( grenier ou en tête d'installation) devenu inexploitable en bas de l'installation à, aux, prise (s).

Ampli de distribution :
http://www.digixo.com/products/hama/44204.jpg
(ampli-répartiteur 2 voies)

Ampli-répartiteur + 10 dB sur les 2 sorties:
http://www.conrad.fr/wcsstore/ConradIma ... 66_p_g.jpg

Dans votre installation privée est-il utilisé un répartiteur terrestre LB ( Large Bande = 40/860 MHz ou Ultra LB 5/2400 Mhz) blindé avec fiche F, pour combien de prises dans la maison, sachant que plus le répartiteur possède de voies ( 2, 3, 4, 6 ou 8 directions ) plus il introduit des pertes exprimées en dB auxquelles on doit rajouter les pertes coaxiales.

Pour compenser les pertes (affaiblissement) on installe -en général- un accessoire dit amplificateur de distribution, et cela en amont du répartiteur, son gain d'amplification varie entre 15 dB ( si répartiteur 2 voies) et 20 dB ( 3 ou 4 voies) ou 25 dB, si répartiteur 6 ou 8 voies, mais tout dépend de l'intensité du signal initial, plus le signal à l'antenne sèche est élevé, moins le gain d'amplification demandé sera élevé. Dans cet esprit plus les pertes qui suivent seront limitées moins ledit gain d'amplification demandé devra être puissant.

Dans des conditions les plus favorables, antenne à fort gain baignant dans un champ fort ( ex :70 dBµV/m) produit par émetteur à forte puissance ( PAR) et à vue donc avec de la réserve (marge) disponible, on peut se passer d'un ampli, même pour distribuer sur 4, 6, voire 8 prises.. Si, après répartition, sur 1 des prises la TNT fonctionne, mais pas sur une ou les autres, le problème se situe souvent dans la ligne coaxiale secondaire, depuis ou après, le répartiteur...(vérifier le câble, connexion, fiches, le répartiteur, inverser les sorties, etc.. )

Il n'y a donc pas de régles universelles, chaque cas est particulier, ou presque, comme un effet câble captant etc. et surtout ne pas imaginer que plus l'amplification active (électronique) est forte, mieux c'est...

En ce qui concerne le gain d'un ampli il peut être réglable ( c'est même préférable) pour l'ajuster au mieux qu'à la stricte nécessité.

Il existe même des amplis de distribution (à alimentation 220 V incorporée) avec 1 entrée VHF + 1 entrée UHF, possédant une répartition intégrée ( 6 ou 8 voies) avec réglage du niveau de sortie ( +/- gain) par sortie .. comme les pros...!:

http://www.conrad.fr/wcsstore/ConradIma ... 21_p_g.jpg

On évite tout bricolage de distribution, par exemple, genre sortie du premier répartiteur 2 voies branche immédiatement sur un second répartiteur 2 voies pour faire un départ compact initial "étoile " 3 sorties.. dans ce cas on achete directement un 3 voies, si 5 voies, on prend un 6 et on bouchonne la sortie inutilisée ..

On rappelle qu'en installation individuelle mono-prise, standard, la longueur moyenne d'un coaxial est de 15 m, donc la perte est proche de 3 dB, ( en "17 ") disons 4 dB avec un boîte d'arrivée murale...et < 5 dB si on intègre le cordon caoxial "flottant" entre la sortie du socle mural et l'entrée du récepteur..

Donc cela sert à rien d'amplifier de 36 dB, vu 42 dB...!! alors que les pertes en ligne à compenser sont 6 fois plus faibles..., les vendeurs n'ont toujours pas assimilé les données basiques...

Répartiteur
http://i24.ebayimg.com/08/i/000/d6/37/1019_1.JPG
( ULB 5/2300 Mhz, LB 40/860 Mhz suffisent)
Ce syle de répartiteur "passif " peut être précédé, si nécessaire, d'un ampli LB 1 à entrée et 1 sortie téléalimenté à distance depuis un transformateur, déporté au salon, par exemple, si au grenier on ne dispose par de 220 V.

Exemples d'amplis VHF-UHF :
http://www.webdistrib.com/img/products. ... 371896.jpg
ou
http://www.conrad.fr/wcsstore/ConradIma ... 61_p_g.jpg


Nb : ces accessoires sont parfois incompatibles avec le satellite, voir les divers commutateurs Diseqc..

CAS DU SIGNAL DEJA FAIBLE A L'ORIGINE

Objet: Ce paragraphe traite d'un signal proche de l' inexploitable à la sortie immédiate du râteau ou, dit dans le jargon, " antenne sèche".

Le signal TNT capté au niveau du râteau (toit/grenier) est-il bien suffisant ( juste en limite de seuil, ou très peu de marge au-dessus du seuil, marge un plus forte mais largement insuffisante pour atteindre le ou les prise(s) )

Ce caractère d'insuffisance en réception est souvent rencontré en présence d'un émetteur sous l'horizon ( courbure terrestre) ou dans le cas d'un dégagement bouché (obstacle) ou d'un émetteur ou réémetteur émettant faiblement dans la direction du point de réception. Dans ce cas le râteau UHF devra présenter impérativement un gain élevé, 17.4 dBd ou 19.5 dBi, ex lambda à double directeurs et souvent être monté sur un mât surélevé pour améliorer le dégagement immédiat.

Une réception d'un réemetteur local faible (qlq watts) et trop distant, nécessite souvent et aussi un préampli, comme un émetteur étranger pouvant être puissant à l'émission, mais trop lointain, soit champ faible.

Il est difficile de preciser la portée d'exploitation des réémetteurs locaux TNT français à très faible Puissance Apparente Rayonnée, mais disons, ordre de grandeur jusqu'à 50 km, possible, mais toujours à vue et sans aucun quelconque brouillage local.

Si malgré cela le signal est déjà artefacté à la sortie de l' antenne dite sèche, soit observation ponctuelle de quelques gels, pixellisations, de la mosaïque, parfois un écran noir, mais pendant quelques rares et courts instants, un préamplificateur de mât UHF * 21 à 69, impérativement à très faible bruit, < 2dB ( c'est ce qui compte le plus et pas le gain ! ) et installé au plus près du râteau ( éventuellement en utilisant du PRTC 11 en amont du préampli), peut résoudre les problèmes de champ un peu trop faible rencontré en limite de service, (depression due à la courbure terrestre), donc en limite de signal/portée, mais plus souvent dans un creux, vallée, vallon, "derrière" une colline, un immeuble écran......

Il est clair que si le dégagement est "trop bouché", soit en fait un écran noir la plupart du temps, dû à un premier obstacle visuel trop près / trop haut, l'emploi d'un préampli pourra quand même s'avérer insuffisant, préférez alors les alternatives satellitaires gratuites " FRANSAT" et "TNTSAT" , parfois moins onéreuse qu'un installation terrestre lourde .. ( sat: démo =/> 99 €, antenne de 25 euros à 150 € selon le genre, para ou plate, et caracteristiques)

Préampli UHF :
http://www.johansson.be/upl/product/7320.jpg
Gain : 25 à 35 dB ajustable.


Si vous avez un signal initialement faible, puisque en champ faible, en plus avec des pertes de distribution importantes ( ex: 6 directions, + lignes longues encastrées (non modifiable) et en qualité très bas de gamme et usager, soit - 7, ou- 8 dB/10m ), il peut être nécessaire de cascader un préampli + ampli, mais attention aux règles qui régissent ces montages...,( surtout en zone frontalière...filtrage préalable parfois requis..) ou alors, utiliser un préampli avec un peu plus de gain, 36 dB, si possible avec réglage du niveau de sortie...( souvent entre 36 à 20 dB ajustables sur site, selon le produit)

* Inutile, voire déconseillé qu'il soit de type VHF-UHF, càd de 40 à 860 Mhz, (ou lieu de 470/862 Mhz demandés) car une des régles, méconnue par de nombreux sites marchands internet et dans les magasins de bricolage, voire les rayons radio-télé hifi des hypers, dit qu'on amplifie juste ce qu'il faut (dans la mesure du possible et des disponibilités du matériel..) en puissance et en bande passante... En large bande (I à V) on amplifie inutilement la FM, des radiocoms, des transmissions, des émissions de radioamateurs ( 144 Mhz) des radio-téléphones VHF-UHF, des faisceaux, ....donc on augmente potentionnellement les risques de brouillage/ interférences TV, saturations ...qui pourront resurgir lors de l'attribution de la sous-bande 790/862 aux applications télecoms...


En conclusion, si réception incomplète de la TNT, il faut revoir tous les points énumérés en particulier celui de l'antenne statistiquement à changer dans 30 % des cas. Notons que suite à un orage, on peut parfois être privé d'image, mais l'origine est à vérifier puisque cela peut venir de l'émetteur ou du récepteur qui a pris une décharge, refaire avant tout une nouvelle recherche, ne pas hésiter de refaire une vérification croisée.

Si maintenant vous ne recevez plus, certains ou tous les multiplex, alors qu'avant c'était acquis, il se peut qu'il s'agisse aussi, soit d'une panne, progressive ou soudaine pouvant être due à:

- une infiltration, condensation
- un dépointage,
- une déconnexion (fiches)
- une rupture du câble ou un câble altéré ou dénudé captant ( ex bien connu, celui des rongeurs ! ou une déformation murale qui écrase voire sectionne un câble qui peut être aussi instable ) ,
- mauvais contacts ( dilatation/retractation)
- une rupture d'alimentation électrique,
- une nouvelle source radioélectrique perturbante
- une panne ampli, d'alim..
- un boîtier passif défectueux

Faire déjà toutes ces vérifications visuelles, sur accessoires actifs, avec un voltmètre. Sur le râteau également , sans oublier l'intérieur du boîtier de raccordement dipôle/câble ! Nettoyez les contacts ( vis et pontêts, mettre silicone)

Si l'installation procurait tout juste une réception limite de seuil, la moindre baisse, fut-elle minime, 1 ou 2 dB seulement peut entraîner des dysfonctionnements sur votre installation "sans marge ,"niveau qui passe sous le seuil d'exploitation et vous n'avez plus de signal exploitable même en faisant une réinitialisation ... opération d'ailleurs inutile..

En résumé, une baisse du signal notable, même de plusieurs dB, peut passer inaperçue sur une installation largement margée, alors qu'une bien plus faible baisse mais sur une installation trop sous dimensionnée peut avoir ici des effets immédiats sur l'écran.. là aussi, au cas par cas...

Un non-fonctionnement soudain peut aussi être attribué à un haut immeuble en phase de constrution qui fait d'un coup écran à la progression des ondes TNT vers votre antenne. Un arbre au printemps qui se recouvre de feuilles peut être à la source du problème, de même que les pâles d'une éolienne, ou un écho pénalisant produit par une partie réflectorisante instable ou mobile. (effet du vent, pas exemple )

Une mise en service d'un nouvel émetteur qui s'avère" brouilleur" peut également être à la source de vos ennuis, et parfois on peut rien faire, même un antenniste.

Il faut donc passer en revue tous ces points susceptibles d'être à l'origine de vos difficultés. Voir éventuellement un antenniste. Assurez vous (baudrier) si vous allez évoluer sur le toit...

TNT FRONTALIERE:

En ce qui concerne spécifiquement les téléspectateurs frontaliers à portée des émetteurs TNT étrangers, le principe reste le même sachant toutefois que certains matériels de réception (antennes+ accessoires ) pourtant adaptés et courants dans l'intérieur de la France sont parfois inutilisables ou peu appropriés en bordure.

Si dans votre région (Manche, Nord PdC, Ardennes, Alsace-Lorraine, Franche- Comté, Bourgogne, Chablais, Savoie, Pays Basque, Languedoc, région de Nice, Corse Est etc..) et depuis votre domicile, la direction de l'émetteur étranger (E) est franchement différente, > 45 ° ( ordre de grandeur*) de celle de l'émetteur francais (F) il sera souvent nécessaire de monter sur le mât un deuxième (voire un troisième rateau) qui seront réunis par un boîtier-coupleur à 2 (voire à 3 entrées si 3 râteaux) ) sélectives, à condition que les canaux F et E soient non-imbriqués, ni adjacents. Si c'est le cas, on choisit un coupleur possédant 2 entrées larges, ex 2 x UHF. Equilibrez, égaliser, les 2 niveaux, soit en insérant un ou des atténuateurs, -3, - 6, -10, -20 dB, sur la voie " la plus forte" soit en insérant, sur la voie plus faible, un préampli UHF d'un gain à partir de 10 ou 15 dB, et cela entre le ou les râteau(x) en rapport et l'entrée du coupleur.

* Au cas par cas, pointez pour commencer en azimut médian, pour rechecher ensuite le meilleur compromis en direction. Si les 2 niveaux sont maintenant un peu trop bas, vu la perte de couplage, - 4 dB ( UHF + UHF) , et de l'ordre de 1.5 dB en sélectif ( 1 mono + 1 groupe de canaux) installer un préampli UHF à la sortie du coupleur.

De plus, la polarisation des ondes est parfois contraire " V" comme du côté de Tournai-Froidmont 56V, en Belgique et pour les frontaliers avec la Suisse ( Bâle, Chasseral/Ordons, la Barillette/Mt Salève, Mt Pélerin etc..) , par rapport à la française en "H", comme en Allemagne au Luxembourg etc... Il faudra, malgré que l'on soit en présence d' émetteurs F et E placés dans un alignement compatible, quand même mettre 2 râteaux UHF 1 en horizontal et le second en vertical.

Remarque: le fait de non-polariser correctement un râteau UHF entraîne une atténuation de signal pouvant approcher les 20 dB. Toutefois, dans les sites à champ contraire très confortable, avec marge, on peut, malgré l'effet de la contre-polarisation, continuer à capter avec 1 seul râteau, un signal exploitable. ( A tester, au cas par cas). Le montage normalisé est, bien entendu, que chaque polarisation émise ait son propre système de reception avec polarisation en adéquation. On peut aussi aborder la situation en modifiant mécaniquement la bride de fixation de l'antenne sur le mât, de telle manière à avoir un râteau incliné en médian, 45 ° . On perd certes sur les 2 polarisations H et V, mais beaucoup moins que sur 1 seule "sacrifiée".., à tester sur le terrain..

En Europe il existe pas d'adaptateurs spécial étranger, puisqu'ils sont "calqués" sur la norme universelle DVB. Les adaptateurs à double tuner ( 2 entrées) peuvent, dans certains cas délicats frontaliers, faire office de "couplage " en tirant 2 câbles venant des 2 râteaux dirigés et polarisés en rapport avec le caractère local.

NB : les dispositions pour le couplage sont évidemment valables pour 2 émetteurs F complémentaires.

BON A SAVOIR:
- C'est pas parce qu'on a un téléviseur arborant le logo "TNT HD " que les signaux présumés HD seront effectivement observés en résolution HD ... on observe encore de la basse définition à l'émission, suivant les chaînes .... HD et leurs programmes !!

- S'assurer qu'on est bien en zone couverte, voir les cartes issues de TDF ou Towercast, ( qui expriment une version calculée de 3 niveaux diffrents de champ standardisés), les voisins, les professionnels et le forum ZoneHD articulé en 22 Régions.. Pour les cartes les valeurs sont données à pur titre indicatif.... !

- La règle qui dit que si on reçoit bien l'analogie on va bien recevoir le numérique, n'est pas systématique...

- Si localement et de réputation la réception TNT est connue sous difficile ou aléatoire, analyser la situation avant de se lancer dans des travaux et frais. Idem si vous demeurez en zone exposée, régulièrement pertubée par des émetteurs TNT étrangers qui " anéantissent " le signal TNT français..( voir Fransat ou Tntsat)

Si vous tentez l'opération prenez le soins de vérifier qu'il y a bien la possibilité de retourner le matériel majeur ( pas le coaxial à la coupe) dans le cas d'un résultat négatif.. ( Casto, Bricodepot, Leroy, Leclerc, Cora, Carrefour, etc.. ont une politique commerciale appréciée par les consommateurs)

- La T.N.T diffuse que de la TV. La R.N.T ( = Radio numérique Terrestre) est au point mort.

- Ne pas faire une confiance aveugle aux données des bargaphes à indication de niveau, ils peuvent traduire une augmentation de signal mais pas forcement une augmentation de qualité, parfois c'est même le contraire

- Une augmentation du gain d'antenne ne signifie pas forcément une augmentation proportionnelle de la qualité du signal ( - d'erreurs)

-Il y a lieu de vérifier que l'installation ne possède pas un accessoire de division de signal en forme de "T" moulé ( fiche IEC) et T métallique (à fiche F ):
http://www.houston.fr/images/connecteurs/CONF-T.jpg
http://img.infoprix.fr/prd/137/7540965.jpg
[img]http://www.conrad.fr/wcsstore/ConradIma ... 64_p_g.jpg

tous ces "machins" étant prohibés en TNT ( non-adaptation ou rupture d'impédance, non-protection entre les 2 sorties ).Si c'est le cas remplacez le T coaxial par un modèle normalisé et adapté de ce genre :
http://www.2galli.fr/boutique/images_pr ... REP2_1.jpg

-Les sites à double râteau UHF, à directions différentes, avec coupleur UHF, peuvent (ra)amener des troubles ou difficultés de réception...

Coupleur universel UHF x 2, 2 râteaux:
http://a526.g.akamai.net/7/526/14067/v1 ... 3930_L.jpg
Une entrée " CC " permet le passage de la téléalimentation pour un préampli UHF.

-Si on utilise la descente coaxiale pour faire passer en plus la TV par satellite, attention aux conflits, dysfonctionnements voire panne, respecter les régles, voir les recommandations dans le reste du forum ..

-Si non-reception ou reception partielle en immeuble doté d'une antenne collective, voir le problème devant être résolu par l'antenniste chargé de la maintenance de l'antenne collective et de sa mise à niveau, souvent probleme de filtrage. Ne touchez rien, contactez le syndic ou le gérant ou le propriétaire, selon.

- Si réception TV numérique par le filaire ADSL ( box) ou TV par la prise téléphonique vous n'êtes pas concerné, puisqu'il ne s'agit plus de TNT ( rappel trinôme émetteur DVB-T > antenne > adaptateur), votre téléviseur devenant passif, même avec adaptateur TNT intégré.

- Si votre appartement ou immeuble est doté du câble numérisé , ( ne pas confondre avec le câble coaxial de l'antenne collective assimilé à la TNT) il est nécessaire là de rajouter, en plus, un adaptateur externe spécial et dédié à la norme DVB-C - C comme câble- ( prêt contre caution) même si vous avez acheté un téléviseur récent Mpeg 2 ou même HD Mpeg 4 à TNT HD intégrée.... Si vous avez un téléviseur à tuner "interbande", vous pouvez béneficier, si cable analogique, de toutes ou certaines chaînes de la Tnt, mais en mode analogique dans des fréquences pouvant être identiques aux fréquences dédiées à la TNT..

Contactez votre câblo-opérateur. ( Ex: Numericable, Noos ... ) qui offrent parfois les 2 solutions, numérique ou analogique.

On note que certains téléviseurs sont dotés d'un tuner hybride numérique, DVB-T et DVB-C, (interbande) sachant que certains très rares modèles sont déjà disponibles mais avec une version hybride DVB-T et DVB-S. ( S comme Satellite)

remarque : les 4 modes de tv peuvent être comparés à une voiture qui serait identique en apparence, mais qui peut fonctionner, à l'essence, au diesel, à électricité ou au gaz. En télé numérique même approche, vous pouvez avoir finalement les mêmes images et services, mais pas par le même vecteur/moyen, DVB certes - mais C, T ou S... incompatibles entre-eux ...

Pour les "nuls ", vous ne faites pas le plein de diesel pour un moteur essence, donc vous ne brancherez pas votre tv à simple tuner tnt SD ou HD sur la prise du réseau câblé proposant le service antenne numérique, pas de risque, mais sans résulat, ce qui ne sera pas le cas si vous branchez votre terminal satellite sur l'arrivée de câble venant d'une antenne râteau ... >>> retour Sav... !!!

Attention aux émetteurs GSM ( téléphonie ) et autres ( radioamateur, Police, Pompiers, Cibistes, Wifi..), trop proches de l'antenne de réception TNT qui peuvent gêner ou interdire le captage partiel ou total de la TV TNT, ainsi que les parasites électriques impulsionnels industriels et domestiques. ( cyclomoteurs, ustensiles ménagers et domestiques, toutes sortes de machines, autre appareil électronique, domotique, Ordi-PC, transfo-alim, console internet, caméra sans-fil, réseaux HT EDF, etc...) surtout lors de l'emploi d'un ampli TV large bande (VHF-UHF), mais pas seulement. Les dysfonctionnements observés, comme un gel très ponctuel, ou bien mosaique, sont parfois cycliques à intervalles réguliers, ou pas, ce qui fait soupçonner un parasite local ou assez proche. Plus rarement , des dysfonctionnements peuvent être supprimés en modifiant l'emplacement (éloignement) du récepteur baignant dans un champ radio électro- magnétique perturbant..Une mise à terre de la tresse peut aussi être testée. Les portables peuvent aussi générer des troubles de réception.

Le traitement des parasites impulsionnels n'est pas toujours facile, parfois en éloignant (réhaussant ) le râteau ou en le changeant par un plus directif, ou encore en le sortant des combles ou du grenier, on arrive à éliminer des parasites, tout dépend de l'emplacement de la source parasite...., l'idéal étant bien entendu de déterminer l'origine exacte et d'y remédier, difficile si le parasite est mobile et ponctuel...en résumé on essaie d'améliorer la puissance reçue du signal utile pour le rendre plus robuste contre le brouillage.. Si le pertubation est "captée" par un câble de mauvaise qualité ou dénudé (tresse réduite & enveloppe inexistante), le remplacer par du " 17 " . Si difficulté persistante voir si la CEM du brouilleur est respectée ..

- Les antennes d'intérieur peuvent ne fonctionner correctement qu'à proximité d'un émetteur TNT relativement puissant, soit réception en champ radioelectrique plutôt fort, l' émetteur devant être souvent visible, ou en limite, au niveau de l'étage d'habitation, donc dans des conditions optimales, partie de l'appartement donnant vers l' émetteur.

Il est difficile de prédire ( vu la multitude de paramétres et l'environnement ) si une antenne d'intérieur va convenir, le mieux c'est de faire un essai sur site. ( voir un commerce appliquant le principe du satisfait ou remboursé)

Les antennes bâtonnets (embase surmontée d'une tige ou fouet de 10 cm de longueur ) livrées avec les clefs TNT/USB sont les moins performantes ( < 0 dB) dans la gamme des antennes, ce qui veut dire que le champ doit être forcement plus puissant pour pouvoir être utilisées...,

- les réceptions terrestres UHF à travers les tuiles classiques au moyen d'un râteau (complété éventuellement d'un préampli) voire même d'une antenne d'intérieur, installés dans le grenier ou combles est possible, mais une isolation composée notamment d'un film d'aluminium engendre des absorbtions de signal parfois conséquentes se traduisant par un champ radioélectrique fortement atténué par rapport à l'exterieur, à la même hauteur au-dessus du sol et avec la même antenne. Quant à l'atténuation des tuiles, quelque dB, < 5 en général.

- les adaptateurs (= tuner interne ou externe) ne présentent pas la même sensibilité, certains fonctionnent déjà avec un signal faible, d'autres devant être plus fort..

- Les adaptateurs ne sont pas étalonnés, les pourcentages "qualité", relatifs, et leurs bargraphes associés, sont fournis à pur titre indicatif et varient d'un modèle à un autre. En plus clair c'est pas parce qu'un modèle donne 75 % qu'il est "meilleur" qu'un autre modèle qui chiffre que 70 % de qualité.

- Certains marques ou références de téléviseurs n'atteignent pas les derniers canaux hauts, 67, 68 et 69, retour SAV ou échange.

- Certaines marques de téléviseur à mémoire volatile peuvent perdre les données lorsqu'ils sont restés débranché du secteur "trop longtemps", il y aura lieu de les reparamétrer..

- Ne cherchez pas à réceptionner FRANSAT ou TNTSAT" ou la TMP ( DVB-H H comme Handled portable/nomade) qui n'ont rien à voir techniquement avec la norme TNT.

Si après avoir épuisé les solutions techniques de réception normalisées, ( hors antenne dans les combles et réception avec antenne d'intérieur ou emploi d'antenne "folklore" aile "de machin" ), il manque toujours des chaînes (ou multiplex) voir :

http://www.csa.fr/upload/publication/de ... ption3.pdf

Cette procédure administrative nécessitant l'intervention d'un professionnel peut mener à l'octroi d'une aide financière de 250 € sous conditions de ressources , dans le cadre d'une réception satellitaire ( DVB-S) via les services FRANSAT ou TNTSAT. Voir votre antenniste.

En cas de doutes ou incompréhensions, ou si vous ne savez pas comment faire contactez un professionnel, votre vendeur si problème de récepteur ou téléviseur TNT , ou un antenniste, si problème de réception.

Vous pouvez aussi contacter directement TDF, car en charge de la diffusion terrestre, les chaînes clientes n'intervenant pas:

Contact: http://www.tdf.fr/214.html.
http://www.diffusion.tdf.fr/formOrdonnanceur.php
Modifié en dernier par casimodo le lun. 04 mai 2009, 11:27, modifié 4 fois.

Avatar du membre
cyberdom
Passionné
Passionné
Messages : 6219
Enregistré le : ven. 23 mai 2003, 14:30
Localisation : Lorraine
Contact :

Message par cyberdom » mer. 30 janv. 2008, 16:18

Merci pour ce nouveau post-it casimodo :wink: .
CGV Etimo 1T (TNT) et Molotov (IPTV).

Avatar du membre
video33
Passionné
Passionné
Messages : 5171
Enregistré le : lun. 26 janv. 2004, 22:10
Localisation : Bordeaux Born to be live
Contact :

Re: RECEPTION PARTIELLE ALEATOIRE OU DIFFICILE DES CANAUX TN

Message par video33 » jeu. 31 janv. 2008, 08:23

casimodo a écrit :ajouter, si nécessaire, jusqu'à + 498 kHz, ou retrancher - 166 Khz
* la valeur exacte est un multiple ( de -1 à +3 ) de 1/6 de Mhz
soit 166,666 Khz parfois 166,7 ou 167 pour les logiciels sur PC
et le max est un chiffre rond de 500 Khz

* je déconseille vivement les produits con rade

* Tous les conseils donnés ici sont largement diffusés depuis plus
bientôt 3 ans sur le forum spécialisé TNT que je co-anime et co-modère
www.tvnt.net/forum/

Avatar du membre
lolo59
Passionné
Passionné
Messages : 9330
Enregistré le : mer. 22 août 2007, 08:46
Localisation : Entre Lille et Lens

Message par lolo59 » jeu. 31 janv. 2008, 16:51

Merci pour les explications :D
Channel.Master 1.80 60E à 34,5W Venture 18, ASC1, Lnb IBU Octagon, Toxigent Bande C
Prime Focus Famaval 2.30 55W 66E azimuth & élévation Lnb Invacom
Parabole Triax atd 880, Parabole Multisatellite TELESYSTEM
Carte usb Tbs 5925, Mesureur Triax MCT009

Matuku

merci !

Message par Matuku » mar. 05 févr. 2008, 13:12

Félicitations pour cet exposé très complet. J'espère qu'il sera lu par tous.
Une seule toute petite chose à ajouter : les fabricants de terminaux TNT utilisent des tuners dont la sensibilité et la sélectivité peuvent être insuffisantes (même pour les "grandes marques"). Les essais de ces terminaux révèlent de grandes différences sur ce point.

Avatar du membre
video33
Passionné
Passionné
Messages : 5171
Enregistré le : lun. 26 janv. 2004, 22:10
Localisation : Bordeaux Born to be live
Contact :

Message par video33 » mar. 05 févr. 2008, 13:15

les différences ne sont que de quelques dB , elles mettent
surtout en évidence une installation antenne insuffisante

il n'est jamais bon de travailler en limite inférieure de signal
et sans marge de sécurité

Matuku

Message par Matuku » mar. 05 févr. 2008, 13:42

D'accord, mais travailler "en limite" n'est pas toujours un choix (situation géographique) .
Et en numérique, quelques db peuvent faire toute la différence.
J'ai eu à vérifier ce point en de nombreuses occasions.
Cela n'enlève rien à ce que Casimodo a écrit. =D>

Avatar du membre
video33
Passionné
Passionné
Messages : 5171
Enregistré le : lun. 26 janv. 2004, 22:10
Localisation : Bordeaux Born to be live
Contact :

Message par video33 » mar. 05 févr. 2008, 13:46

mais quand quelques dB font la différence il faut aller les grapiller
à la source c'est à dire au niveau de l'antenne plus performante
et d'un pré-ampli de mât

à la suite d'une telle installation, et si il est seul en ligne,
même un récepteur "sourd" fonctionnera

Matuku

Message par Matuku » mar. 05 févr. 2008, 14:01

Malgré la meilleure antenne et un ampli, non pas sur le mat, mais à la connexion de l'antenne elle-même et du coax, malgré le coax le meilleur et le plus court.....etc.
OK, on a prouvé tous les deux qu'on connaissait bien le sujet.
Même si on n'est pas d'accord, je propose qu'on en reste là.
Cela risquerait de lasser les autres

:) :D

Avatar du membre
FEEDELE
Passionné
Passionné
Messages : 18320
Enregistré le : ven. 03 sept. 2004, 15:16
Localisation : 47300 Brunoville !
Contact :

Message par FEEDELE » mar. 05 févr. 2008, 14:39

Bon chacun pense ce qu'il veut et ça ne nous dérange pas.
MOTEUR HH GTSAT-DM14MG 52E à 63W PARABOLE TRIAX ATD 880(85*x95) + Inverto Black Ultra 2 chasseurs de feeds HD + en hertzien TNT complète fonctionnant sur 3 TV

Répondre